Souvenirs d’enfance : ma participation à la guerre

 » J’ai dix ans à peine, peut-être douze… C’est la guerre, il y a des soldats allemands partout et, ces derniers temps, on remarque qu’ils sont particulièrement pointilleux, nerveux, menaçants.Un jour – je m’en souviens encore comme si c’était hier – un avion allemand est tombé sur l’autre rive de l’Adour dans un fracas épouvantable…

Un épisode du « Grand Cirque »

Par un bel après-midi du mois de Juin 1944 , nous nous régalions de cerises dans le verger de mes parents, à Versailles, quand un grondement sourd en direction de l’ouest m’avertit qu’une fois de plus, des avions alliés allaient nous survoler.Ils se trouvaient à une altitude particulièrement élevée. On les distinguait comme de petites…

La cerise d’Itxassou

Guy LALANNE Dès la fin du XIXe siècle, les premiers guides touristiques font référence à la cerise d’Itxassou (écrit à cet époque Itsatsou) et nous permettent d’évoquer une partie de l’agriculture de l’époque. Guide Adolphe Jouanne, 1874 « La plupart des malades ou des touristes qui viennent à Cambo vont visiter le village d’Itsatsou et le…

L’agriculture il y a à peine 50 ans

Avant 1960, pas de tracteur, tout était tracté par des animaux, tout se faisait à la main. Les enfants étaient utilisés pour guider les attelages, ratisser le foin, nourrir et garder les animaux. Les enfants guidaient les attelages On chargeait le foin à la fourche   Le rouleau en bois pour écraser les mottes La…

Le service national et les guerres

1 – La conscriptionParmi les apports de la Révolution Française figure la mise en place d’un service militaire obligatoire visant à fournir aux armées de la République les énormes effectifs dont elle a besoin. Cette mesure a été très mal ressentie dans le Pays Basque. Désignés par tirage au sort, les conscrits, certes peu nombreux,…

Les joyeuses fêtes de Pâques : les mounas

  Durant toute la semaine Sainte, Mémé allait tous les matins à la Messe de 7 heures. Malgré l’heure matinale je l’accompagnais. Le Jeudi-Saint la journée était réservée : ON FAISAIT LES MOUNAS ! C’était le gâteau traditionnel, en Algérie, qui venait d’une coûtume ancestrale espagnole. Depuis deux mois déjà Mémé gardait les œufs de ses poules….

La difficile naissance de l’école du Port

Bernard Lavigne nous raconte la difficile naissance de l’école du Port. Nous sommes tout au début des années 1900. Alors que les gouvernements successifs de l’État imposent aux communes l’application des lois portant sur l’instruction publique des enfants (1) la commune de Mouguerre a le plus grand mal à s’exécuter. Comme la majorité des communes…

La culture du tabac à Bénéjacq

Quand je suis arrivée à Bénéjacq en 1954 (je suis originaire des Labassères à Arros-Nay), mon mari et ses parents cultivaient du tabac. C’était pour eux, puis plus tard pour nous, une nécessité, cela rapportait bien et nous étions contents, c’est grâce au tabac que nous avons acheté notre 1er tracteur ! En parallèle, nous…

Le tablier de ma grand-mère

Souvenir émouvant d’une chose banale… Le principal usage du tablier de grand-mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela : Il servait de gant pour retirer un poêle brûlante du fourneau. Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants, et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies. Depuis…

Quelques objets d’autrefois en Pays Basque

LA FERRETA EN MONTAGNE BASQUE La « Ferreta » (en basque) ou « Herrade » (en béarnais) est un récipient en bois qui permettait le transport et le stockage de l’eau dans les maisons du Pays basque. La « Ferreta » est faite intérieurement de lamelles de bois recouvertes extérieurement de laiton, d’où son nom,…

Anciennes photographies

  Sur cette photo on peut voir les grands parents de mon mari. La photo doit dater de la fin du 19° siècle.       Cette photo, plus récente, montre la fierté des paysans à l’époque : l’attelage de bœufs. Les enfants aidaient souvent à guider les attelages. La petite fille qui tient fièrement…

Les écoles et la vie scolaire

Les écoles rurales avant Jules-FerrySous l’Ancien Régime, il n’existait pas de cadre administratif particulier pour l’école. L’enseignement était dispensé dans la plus grande confusion. Beaucoup de ces écoles avaient un fonctionnement saisonnier, le nombre d’enfants présents variant dans des proportions considérables au gré des loisirs laissés par le rythme des travaux des champs. Ces écoles…