Un mariage dans le Vic-Bilh aux environs des années 1930

Un mariage en 1936

A cette époque pas question d’aller au restaurant. Ce sont les parents et voisins qui organisaient le repas dont les préparatifs se faisaient plusieurs jours à l’avance

Le repas était servi dans la grange de la famille de la mariée, décorée à cet effet suivant les saisons : printemps et été fleurs, l’hiver pour réchauffer la pièce il y avait des lessiveuses ou autres objets de ce genre qui servaient de braseros.

Immanquablement au-dessus de la table des nouveaux mariés était tendu un drap blanc, il y avait l’inscription « HONNEUR AUX EPOUX » qui était faite avec des feuilles de lierre épinglées.

Un mariage c’était la grande fête tout le village était invité et l’école était fermée à la grande joie des enfants.

Il était question du repas au moins un mois à l’avance, car c’était surtout les voisines qui préparaient tout. – tuaient les poules nécessaires pour le potage.

Le menu était très copieux :

  • Bouillon au tapioca
  • Peu de hors d’œuvre : saucisson et andouille fabrication maison
  • Poule bouillie avec les légumes
  • Sauce de veau
  • Rôti d’agneau avec haricots tarbais
  • Canard
  • Fromage
  • Dessert : les Pastis traditionnels
  • Café

En guise de digestifs – l’eau de vie du pays qui avait été distillée à la ferme et parfois offerte aussi par les voisins.

Les vins étaient du terroir – vin rouge et blanc provenant des vignes du village pas d’appellation contrôlée ni de grands crus comme champagne ou autres..

Le pastis était le gâteau traditionnel et c’était les voisines qui le faisaient – il y avait même des spécialistes très renommées qui n’auraient pas laissé leur place pour rien au monde.

La date exacte du mariage est le 2 février 1936.

[Total: 0 Moyenne: 0]

Thèmes associés au témoignage:



Témoignages similaires:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *