Souvenirs de mon père

le

Mon père, qui est né en 1918, est à droite sur cette photo datée d’octobre 1939. En face de lui, à gauche de la photo, celui qui devait devenir mon oncle, le frère de ma mère. On les retrouve les deux à l’arrière de la barque. Tous ces jeunes gens entrèrent ensuite dans la résistance, dans les réseaux « Sylvestre » et « Action 40 ».

Grâce aux papiers militaires que nous avons conservés, j’ai pu retracer le parcours de mon père pendant la deuxième guerre mondiale. Incorporé au 18ème Régiment du Génie de Metz le 3 septembre 1938, il rejoint le 3ème Régiment du Génie à Arras du 16 janvier au 1er septembre 1939. Il sert ensuite au groupe de transmission du secteur fortifié de Maubeuge, jusqu’à mai 1940, date à laquelle cette unité est dissoute. Embarqué pour l’Angleterre à Dunkerque le 3 juin 1940, il en revient le 5 juin. Il entre alors dans la résistance dans le réseau « Action 40 » et épouse ma mère en 1941.

À la libération il est chauffeur et escorte moto du Général De Gaulle puis entre dans la Police Nationale au Commissariat Central de Lille.

Mes parents


La sœur de mon père, son mari et mon père
Au fond, la gare de Lille (1937) 

A la fin de sa carrière de policier, mon père créa
l’auto-école « Jo » à Lille

[Total: 1 Moyenne: 4]

Thèmes associés au témoignage:



Témoignages similaires:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *