La curieuse histoire du clocher de Lahonce

L’église paroissiale de l’Assomption de la bienheureuse Vierge Marie n’a pas toujours eu le visage que nous lui connaissons aujourd’hui.

Elle fut bâtie à partir de l’abbaye des Prémontrés, datant du XIIe siècle, qui était elle-même construite à l’emplacement d’une ancienne place forte, ce qui explique l’épaisseur des murs de l’église (2m).

Le 21 septembre 1839 le clocher de l’église s’effondre. Le nouveau curé, Martin Etcheverry, originaire de Soule, entreprend de le faire reconstruire « à la souletine », c’est à dire un clocher trinitaire. Il fut refait à l’identique en 1934.

Jusqu’à 1989, Lahonce fut donc la seule commune des environs à avoir un clocher trinitaire.

Partie de pelote dans les années 30

 de nos jours  avant 1889

Pour en savoir plus, lire la page du site de Jean Paul Dugene consacré à Lahonce.Maintenant

 

[Total: 2 Moyenne: 4]

Thèmes associés au témoignage:



Témoignages similaires:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *